Professeur Mohamed Ould Aye : ‘’Nous devons faire passer les amendements constitutionnels avec un oui massif et sans appel’’

Nouadhibou est en campagne depuis quelques jours pour le Référendum du 5 Août prochain. Il faut dire que la ville revêt un caractère particulier pour le Président de la république qui y compte des fidèles parmi les fidèles et qui y a initié beaucoup de projets qui ont fait de la ville ce qu’elle est aujourd’hui. Conscient de ces enjeux et animés de la volonté de répondre à l’appel du Président de la république et de démontrer qu’ici la reconnaissance est de mise, des hommes se sont engagés sans s’épargner pour que les habitants de la Capitale économique obtiennent le meilleur score du pays, un oui écrasant et sans appel lors du scrutin crucial du 5 Août prochain.

Parmi ces hommes il y en a un qui s’est vite distingué, il s’agit du Professeur Mohamed Ould Aye et c’est l’actuel député de Nouadhibou. Avec l’Initiative  »Habitants de Nouadhibou » le professeur Ould Aye a à ce jour à son actif et à son crédit plusieurs réalisations qui ont contribué à booster la Campagne et dont les effets se feront sentir dans les urnes le jour j.
Lors des réunions et des autres activités de campagne Ould Aye a mis l’accent sur l’importance du Référendum pour le pays et pour le peuple, selon l’avenir et le présent du pays dépendent de ces amendements constitutionnels et les ennemis du peuple et de la nation sont aux aguets et font tout pour les faire échouer. Nous ne devons laisser aucune chance aux ennemis de la Mauritanie et je vous donne rendez-vous tous le 5 Août prochain pour réaliser le rêve du Président de la république de voir une nouvelle Mauritanie renaître, une Mauritanie unie, prospère et apaisée.
Sur un autre registre le Député de Nouadhibou et son groupe s’apprêtent à recenser les électeurs en vue de les localiser et de connaitre leurs lieux de résidence pour les assister et les transporter le jour du vote. Une attention particulière sera accordée à ceux qui ne se trouvent à Nouadhibou, ces électeurs il faut les ramener à Nouadhibou pour voter en tenant compte des délais de route. Nous reviendrons sur ce dossier avec plus de détails. SIDMHAMED OULD MHAIMED